Cannes en Héritage

Au visiteur de notre blog

Le but de Cannes en Héritage est de raconter l'histoire de Cannes au 20ème siècle, ainsi que l'histoire de ses familles et de ses personnages, et de les faire partager à tous les passionnés de notre belle ville. Nous espérons aussi transmettre l'amour de notre région.

La page Facebook permet d'échanger les informations. Ce blog a pour mission de publier les écrits intéressants.

Nous vous souhaitons une bonne visite.

Posté par intervia à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 février 2018

Historique de l'Association Moulin Forville-Musée Victor Tuby

Le "MOULIN FORVILLE" était la propriété de VICTOR TUBY. Il y a de son vivant accumulé‚ une importante collection de costumes anciens, objets traditionnels, livres etc... relatifs au passé de la Provence et il avait fait de ce moulin, qui était au surplus sa demeure, un lieu d'animation culturelle consacré à la présentation des traditions provençales.

Il possédait également dans son moulin, son atelier de statuaire, ainsi que son laboratoire en biologie, physique et chimie galénique.

Il est le créateur de l'Académie Provençale.

Monsieur Victor Tuby est décédé en 1945, son épouse née CLEMENT Suzanne, Eugénie, a hérité du Moulin. Elle est elle-même décédée le 29 Août 1975.

Dans son testament, elle instituait en qualité de légataire universelle, Madame Mauricette GAUNET, Veuve ROUSTAN, à charge par elle notamment d'exécuter la délivrance d'un legs particulier (le Moulin Forville et ses annexes), établi au profit de la SOCIETE SCIENTIFIQUE ET LITTERAIRE de CANNES (SSL) à condition d'en faire un musée.

La Société Scientifique et Littéraire n'est jamais entrée en possession de ce legs particulier, car étant une Association Loi 1901 non reconnue d'utilité publique, elle n'en avait pas la capacité juridique. Elle a néanmoins fait preuve d'une certaine négligence, puisqu'elle était au courant de cette obligation bien avant le décès de Madame TUBY.

Les choses demeurèrent en l'état durant 17 ans.

* * *


C'est pourquoi, Madame Mauricette ROUSTAN, légataire universelle de Madame TUBY, a recherché, avec QUATRE personnes passionnées comme elle de l'histoire de la Provence, une solution au problème (Me André-Charles BLANC, Mr Lucien AUDRIN, Mme Anne-Marie AVI-CAGNON et Mr le Bâtonnier Philippe MOUGINS).

CREATION DE L'ASSOCIATION DU MOULIN FORVILLE - MUSEE VICTOR TUBY
Ils ont ensemble décidé de créer une Association Loi 1901, à laquelle Mme ROUSTAN pourrait donner les collections de Victor Tuby afin de les entretenir et de les exposer, mais qui pourrait aussi également être chargée de la promotion du futur Musée.

Les murs du Moulin devant, quant à eux, être donnés à la ville de CANNES.
Cette association ayant pour principal objet la sauvegarde, la restauration , la gestion et la promotion du Moulin Forville a été créée, le 2 Juin 1993.


DON MANUEL DES MEUBLES A L'ASSOCIATION
Au cours d'une réunion du bureau de cette association, le 22 Octobre 1993, Madame Mauricette ROUSTAN a signé une promesse de donation des murs du Moulin Forville à la ville de Cannes, à condition que la Ville s'engage à sa restauration complète et à la mise à disposition de l'immeuble à l'Association "Moulin-Forville, Musée Victor Tuby" pour y exposer les collections de meubles vêtements objets etc... Elle a également signé une donation des collections à l'Association.

Le Maire de Cannes, prévenu par le Président de l'Association adresse le 15 Novembre 1993 un courrier par lequel il déclare accepter ce principe de donation (avec propriété‚ des murs à la Ville et des Collections à l'association).

Le lendemain, 16 Novembre 1993, au cours d'une réunion du Conseil d'Administration de l'Association, la donation est entérinée en présence de Monseigneur AUBERTIN ( Père Abbé de Lérins), membre fondateur, des représentants de la ville de Cannes, et du Président de la Société Scientifique et Littéraire, Monsieur AUBRY.
Le PV de cette réunion fait état de l'intervention de Monsieur AUBRY, qui déclare accepter cet accord, allant même jusqu'à proposer une renonciation officielle au legs. Cette déclaration rendant les donations réalisables, d'autant que le testament autorisait Madame ROUSTAN à donner des objets avant la remise du legs à la SSL.


Hélas Madame Mauricette ROUSTAN est décédée en Avril 1994 avant d'avoir pu réaliser la donation des murs du Moulin à la Ville.

* * *  

 

PROCEDURE EN SUBSTITUTION
En accord avec toutes les parties, le 23 Novembre 1994, la S.S.L a assigné devant le T.G.I. de Grasse, la Ville de Cannes et les hoirs Roustan, pour demander au Tribunal d'effectuer une substitution de légataire dans le testament de Madame TUBY.
Selon le demandeur, il convenait de substituer la Ville de Cannes dans le bénéfice du Legs initialement accordé à la S.S.L.

Forte de ces ententes, l'association MOULIN FORVILLE - MUSEE VICTOR TUBY a fait une intervention volontaire dans la procédure à l'effet de faire reconnaître officiellement le don manuel de Madame Mauricette ROUSTAN portant sur les biens mobiliers.

Le 8 Juin 1995, réunion de l'Association avec le Secrétaire Général Adjoint, le Directeur des Affaires Culturelles, le Conservateur des Musées, une représentante de la DRAC, etc..., le PV de cette réunion rédigé par la Ville, fait ressortir l'accord de la Ville et de l'Association dans la réalisation du futur Musée.

Par Jugement en date du 20 Juin 1995 le Tribunal de Grande Instance de Grasse a envoyé‚ la Ville en possession du Moulin et des Collections.

  * * *  

APPEL DU JUGEMENT
Un appel limité aux meubles a été diligenté par l’Association Moulin Forville.

 L’Arrêt de la Cour d’Appel en date du 31 Mars 1998 a stipulé :

que l’Association Moulin Forville est propriétaire du mobilier et que la Ville de Cannes doit respecter les charges et conditions du Testament en réalisant un Musée des Traditions de Provence.

Cet Arrêt est définitif.

Mais il fut suivi par une autre procédure intentée par la SSL.

* * *

 

NOUVELLES PROCEDURES
A la suite de cet Arrêt, la Société Scientifique et Littéraire a saisi le Juge à l’Exécution, et a fait condamner la Ville de Cannes à une astreinte dans le seul but d’avoir à sa disposition plusieurs salles dans le Moulin Forville (Jugement du 20 Octobre 1998, inopposable à l’Association Moulin Forville qui n’avait pas volontairement été mise en cause).

Ce Jugement, obligeant la ville à réaliser des salles de réunions tronquant le musée d’art et traditions de Provence, violait les droits de l’Association Moulin Forville, qui engagea donc deux procédures pour la défense de ses intérêts :
l’une en interprétation d’Arrêt, l’autre en tierce opposition.


L’Arrêt en interprétation en date du 2 Novembre 1999 précise que le mobilier de l’Association Moulin Forville ne peut être déplacé et doit être exposé dans le Musée Provençal.

La tierce opposition a également abouti :
L’Arrêt de la Cour d’Appel du JEX du 25 Octobre 2002 rétracte le Jugement du 20 Octobre 1998.

La Ville de Cannes, grâce aux actions de l’Association du Moulin Forville n’est plus condamnée à une astreinte et n’a plus d’obligations vis à vis de la SSL.


Et ce jugement précise que :
« L’Association Moulin Forville dispose de la propriété du mobilier garnissant l’immeuble, du droit d’obtenir la réalisation d’un Musée des Traditions de Provence et du droit de veiller à ce que l’immeuble du Moulin Forville soit maintenu dans l’ambiance et le principe actuel ce qui implique l’impossibilité de déplacer le mobilier. Dans ces conditions, elle dispose d’un intérêt certain à ce qu’aucune décision qui porterait atteinte aux droits sus mentionnés ne soit prise ».

Posté par intervia à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2018

Les péripéties de l'association

Moulin Forville la petite histoire

 

Depuis que nous avons créé le « Pantai », le petit journal du Moulin, nous vous racontons la fabuleuse histoire de l’association du Moulin Forville… les procès, les peines et les déceptions.
Lire 1ère page du Pantai : P1_1_Avril_1996

Mais jamais nous ne vous avons dit les joies, les rigolades, les doutes et les certitudes… d’une association de gens tellement différents que si cet amour de la Provence ne les unissait pas, ils ne se seraient jamais rencontrés. Voici l'histoire complète des ces "fous" de Provence... qui se sont battus pour arriver à faire un musée Victor Tuby.

Tout commença en 1993. A ce moment là, les provençaux cannois espéraient réaliser un musée…L’association Moulin Forville fut créée dans ce but. Nous étions tous pleins d’espoirs.

Le maire de l’époque y croyait… il avait clamé à qui voulait l’entendre que si Mauricette Roustan se décidait… il offrirait le champagne !!! Or Mauricette a signé… en présence d’André-Charles… notre ami de toujours… et le maire tint parole… Champagne et fête… nous étions heureux… on se croyait à « Gigognan » ! Alain était à Cannes TV… ses émissions étaient souvent pour nous… Cannes vivait de belles années… Il pleuvait dans le moulin, mais on croyait le musée sur les rails… et on parlait de convention !!!
Lire le réveil du Moulin  : P1_2_Genevieve_Avril_1996
Lire le Baptème du drapeau : P2_1_Sept_1996
Lire les costumes du Moulin : P2_2_Annie_Sept_1996

Et puis les choses s’assombrirent… Après le décès de notre donatrice, il fallu se décider et choisir la marche à suivre… fallait-il s’opposer aux décideurs qui voulaient nous écarter ? Notre avocat habitait « Londres »… et nous recevions ses messages… « ici Londres… les cannois parlent aux cannois… résistez ! »… nous avons suivi son conseil…
Lire l'historique du Moulin : P3_1_Genevieve_Janv_1997
Lire il pleut dans mon Moulin : P3_2_Marceline_N_1_Janv_1997

Pierre Dagonnot a plaidé pour nous, à Grasse, puis à Aix en appel. Déjà 5 ans s’étaient écoulés, nous avions connu des hauts et des bas… un changement de 1er magistrat, des moments de découragement… des instants de bonheur… nous avions réalisé 3 superbes expositions… 100 visiteurs par jour rien que ça… nous étions en mars 1998 !
Lire les lettres d'Annie : P4_1_Annie_Fev_1998 et P4_2_Annie_Fev_1998
et la Sieste de Marceline : P4_3_Marceline_N_2_Fev_1998

Et... On a fini par gagner… les meubles ! 

Lire dans le Pantai de septembre 1998 : P5_1_Sept_1998  et  P5_2_Lucien_Sept_1998

Il pleuvait toujours dans le moulin, mais on croyait le musée remis sur les rails… et on parlait de convention… !!!

Hélas… c’était sans compter sur les « entourloupes » de nos adversaires… cela durera encore 5 ans… et deux maires !!! En effet : 

Bastide

Le 2 décembre 1998… à notre stupéfaction il fallut contester une décision de justice… prise dans notre dos… et s’organiser en « défense de la Bastide »… « on ne nous la prendra pas » !!! On demanda une interprétation d’arrêt, on fit une tierce opposition… et on attendit… tout en continuant nos expositions… toujours aussi visitées…

 

Lire le Pantai de janvier 1999 : P6_1_Janv_1999 et les explications : P6_2_Genevieve_Janv_1999
Lire aussi les métaphores de Marceline : 
P6_3_Marceline_N_3_Janv_1999

Le 2 Novembre 1999 l’interprétation d’Arrêt tomba… en notre faveur…

En 2000/2001 les travaux commencèrent et la municipalité changea…
Lire le mot du Président : P7_1_Lucien_Dec_2000 et Les réflexions de Marceline : P7_2__Marceline_N_4_Dec_2000
Lire dans le Pantai 2001 : P8_1_Juin_2001 et P8_2_Annie_Genevieve_Juin_2001

Lire l'éditorial de Monsieur le Maire : P9_1_Maire_Dec_2001 et Marceline : P9_2_Marceline_N_5_Dec_2001

Cependant, il pleuvait encore dans le moulin, mais on recommença à croire le musée sur les rails… et on parlait de convention… !!!

L’année 2002 vit « Napoléon au moulin » superbe exposition sur l’Empereur… et un changement de Président.
Lire dans le Pantai de Février la lettre de Lucien : P10_1_Lucien_Fev_2002 et la lettre d'Annie : P10_2_Annie_Fev_2002

Puis, l’arrivée d’un huissier chez la présidente entraînant une contestation de notre part…

Lire Istori doù terraire : P11_1_Genevieve_Juil_2002 et les prières de Marceline : P11_2_Marceline_N_6_Juillet_2002

Après notre contestation, nous n'avons plus jamais entendu parler de ce règlemlent intérieur complètement dingue !!!

Il y eut aussi la première sortie de la voiture de Tuby, ainsi que le lancement de l’opération SOS Madone… l’opération Solidarité Provence… et l’aboutissement de notre tierce opposition.

Nous avions gagné une nouvelle fois à Aix en Provence… 
Lire dans le Pantai de novembre 2002 : P12_1_Nov_2002 et Quelques explications : P12_2_Genevieve_Nov_2002
Le mot de la Présidente : P12_3_Annie_Nov_2002 et les réflexions sur le bénévolat P12_4_Marceline_N_7_Nov_2002
et Marceline : P12_5_Marceline_N_8_Nov_2002 puis un hommage à ceux qui sont partis : P12_6_Genevieve_Nov_2002

Mais il continuait à pleuvoir dans le moulin, et on croyait encore le musée sur les rails… et on reparlait de convention… !!!

2003 fut une année charnière… il fallait nous imposer… l’AG fut dantesque !!! Mais on y reparla de la convention !

Pantai 13

En 2004 enfin !!! Il a plu dans le moulin… mais le musée est resté sur ses rails… La convention a été signée !!!

Et nous voici alors en 2005… Mauricette et André Charles nous ont quittés depuis longtemps…Alain n’est plus à Cannes TV… l’Equipe est restée soudée…

Il pleut toujours dans le moulin, mais le musée est vraiment sur les rails… Et on va appliquer la convention !

En effet, en 2006 notre siège social est installé au 1er étage.

P1320824 copie

Puis  les années passèrent…

Et il faudra attendre 7 ans, soit en octobre 2013, pour voir l’atelier restauré !

P1340235 copie

 

 

 Un an après le nouveau maire de Cannes inaugure l’atelier rénové et le Père Abbé de Lérins vient bénir la Vierge due au ciseau de Victor Tuby « Notre Dame du Moulin ».

En décembre 2015, la conservatrice du Moulin est nommée…

Fin 2017, comme tous les ans à Noël, une grande exposition de Crèches du monde entier est réalisée avec pas moins de 90 crèches.

  P1350881 copie   P1350897 copie

On reparle des travaux pour la fin de l’été, le budget va être voté…

On croit vraiment le musée sur les rails… il ne pleut plus dans le moulin… Et on va re-signer une convention ! 
Il aura fallu 25 ans pour cela !

 Geneviève Mougins de Bustos

 

Posté par intervia à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Un personnage illustre

Victor Tuby

Tuby

Victor Tuby est né le 8 juin 1888 à Cannes la Bocca. Sa famille est installée à Cannes depuis la fin du XVIIIème siècle.

Victor étudie le droit et les beaux-arts à Paris.
Durant son service militaire à Aix, il découvre le Félibrige et admire Frédéric Mistral.
Un Boulevard de Cannes porte son nom

Engagé en 1914 comme sous-officier, il termine la guerre comme capitaine et obtient la Légion d'Honneur et la Croix de Guerre.
Il pratique avec talent la sculpture et réalise de nombreux monuments (monuments aux morts du Grand Jas, Square Mistral...).
Il s'adonne également à la peinture, à l'écriture.

En 1919, il épouse Suzanne Clément, veuve Révillon. Et la même année fonde l'Académie Provençale.
Il devient président de la Fédération folklorique de France.

Il habite le "MOULIN FORVILLE". Il y accumule une importante collection de costumes anciens, objets traditionnels, livres etc... relatifs au passé de la Provence et il fait de ce lieu un centre d'animation culturelle consacré à la présentation des traditions provençales. Victor Tuby donne des cours de provençal, d'histoire de la Provence. Il engage des professeurs pour le chant et la danse.

Bastide

Pour ce faire, il fait du transformateur EDF qui jouxte le Moulin une salle de réunion et de fête pour ses "académiciens". Cette salle existe encore, c'est LA BASTIDE.
Il possède également dans son moulin, son atelier de statuaire, ainsi que son laboratoire en biologie, physique et chimie galénique. Il pratique la radiesthésie et la recherche de médicaments à base de plantes. 

Moulin expo

Ce lieu existe encore, il a été sauvegardé grâce à l'action d'une association de passionnés et deviendra en 2020 une Maison  d'Illustre et un musée d'Art et Traditions Populaires. Le Moulin Forville se visite le 1er samedi de chaque mois de 15h à 18h ou sur RV : 06 09 87 08 87.
Des expositions sont régulièrement organisées.

Victor Tuby est décédé le 31 décembre 1945.

Il est de fait que Victor Tuby était, et demeurera dans les mémoires, un humaniste.

17 rue Forville à Cannes.

Geneviève Mougins de Bustos

 

 

 

 

Posté par intervia à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]