Victor Tuby

Tuby

Victor Tuby est né le 8 juin 1888 à Cannes la Bocca. Sa famille est installée à Cannes depuis la fin du XVIIIème siècle.

Victor étudie le droit et les beaux-arts à Paris.
Durant son service militaire à Aix, il découvre le Félibrige et admire Frédéric Mistral.
Un Boulevard de Cannes porte son nom

Engagé en 1914 comme sous-officier, il termine la guerre comme capitaine et obtient la Légion d'Honneur et la Croix de Guerre.
Il pratique avec talent la sculpture et réalise de nombreux monuments (monuments aux morts du Grand Jas, Square Mistral...).
Il s'adonne également à la peinture, à l'écriture.

En 1919, il épouse Suzanne Clément, veuve Révillon. Et la même année fonde l'Académie Provençale.
Il devient président de la Fédération folklorique de France.

Il habite le "MOULIN FORVILLE". Il y accumule une importante collection de costumes anciens, objets traditionnels, livres etc... relatifs au passé de la Provence et il fait de ce lieu un centre d'animation culturelle consacré à la présentation des traditions provençales. Victor Tuby donne des cours de provençal, d'histoire de la Provence. Il engage des professeurs pour le chant et la danse.

Bastide

Pour ce faire, il fait du transformateur EDF qui jouxte le Moulin une salle de réunion et de fête pour ses "académiciens". Cette salle existe encore, c'est LA BASTIDE.
Il possède également dans son moulin, son atelier de statuaire, ainsi que son laboratoire en biologie, physique et chimie galénique. Il pratique la radiesthésie et la recherche de médicaments à base de plantes. 

Moulin expo

Ce lieu existe encore, il a été sauvegardé grâce à l'action d'une association de passionnés et deviendra en 2020 une Maison  d'Illustre et un musée d'Art et Traditions Populaires. Le Moulin Forville se visite le 1er samedi de chaque mois de 15h à 18h ou sur RV : 06 09 87 08 87.
Des expositions sont régulièrement organisées.

Victor Tuby est décédé le 31 décembre 1945.

Il est de fait que Victor Tuby était, et demeurera dans les mémoires, un humaniste.

17 rue Forville à Cannes.

Geneviève Mougins de Bustos